Fours solaires

I.  Construire le fourneau solaire

Nous avions partagé le travail en trois sections. Certains  se chargent du travail du métal, Certain la taille des membrures en carton , et d’autres sont  responsable du travail du bois. Nous tournions les équipes pour qu’ils touchent à chaque discipline. J’étais surpris de leur enthousiasme à apprendre. Une fois qu’ils virent l’eau bouillir dans notre prototype, ils en voulaient tous un !

II. Carton

 Le profil du réflecteur est sphérique avec un rayon de 0,70 m (égal à la taille carrée du bâti) Ce qui donne presque une forme parabolique avec un point focal à 0,35 m du réflecteur. Nous utilisons  le principe de la caisse à bouteilles en intercalant du carton pour créer la forme requise afin que le réflecteur prenne place dedans. Idéalement, la boite pourrait être carré (0,70 m x 0,70 m) mais comme nore aluminium n’était pas assez grand, nous faisons  seulement de 0,56 m de large sur 0,70 m de long. Nous dessinons les côtes sur l’ordinateur mais il ne prenait qu’un bit de Pythagore pour calculer chaque rayon. Chaque côte est différente et mesure 0,07 m. Il faut 11 côtes pour fabriquer la forme (en incluant les deux extrémités en bois.) Chaque côte possède un rayon différent, dépendant de sa position. Nous dessinons  un profil générique qui peut être mis à l’échelle pour n’importe quel taille de fourneau. Plus la surface du réflecteur est grande, plus le four est efficace, j’ai donc également dessiné une unité de 1 m x1 m appelé Solar1000 car il met 2,5 fois plus vite à chauffer que notre fourneau péruvien.

III. Travail du métal

La scie à métaux, la perceuse et la visseuse devinrent très utiles. Les trois principaux éléments sont la BARRE, le GRILL et la GOUPILLE. La barre rentre dans la base de bois et est positionné grâce à la goupille. Le grill est fixé à la barre par un boulon M5 x 20 immobilisé avec un écrou-papillon et une rondelle à ressort. Cela permet de fixer le grill mais également de l’ajuster si le soleil change d’élévation. La barre et le grill ont été peint en argenté pour réfléchir plus de lumière. Voir Schéma GA pour plus de détails.

IV. Réflecteur

Une fois que toutes les pièces ont été fabriquées, elles peuvent être assemblées dans la boîte.  Les nervures en carton devraient juste s’emboiter et reposer à affleurement de la base.  S'il y a des espaces sous certaines nervures c’est probablement parce que leurs fentes ne sont pas assez profondes.  Le raccord du réflecteur est la dernière chose à faire. Nous avons marqué des angles de 15 degrés sur le réflecteur, puis avec un couteau très tranchant, nous avons coupé en gardant une surface au milieu.  Prenez garde à vos doigts, nous avons eu seulement un accident! (Voir schéma REFLECTEUR pour plus de détails). Nous avons alors placé le réflecteur sur le dessus de la boite en coupant et écrasant les bords qui dépassaient. Ensuite, fixé avec du ruban adhésif en rabattant les bords vers le bas, Le réflecteur a produit un point focal précis.  Nous avions l'habitude de coller l’adhésif sur le papier d'aluminium le mettre en place sur le réflecteur.  Nous avons constaté que la meilleure méthode était de poser le ruban sur les bords du caisson d'abord.  Ceci nous a permis de faire glisser fermement les segments sur les premiers.  çà vaut la peine de passer du temps à  positionner exactement chaque segment pour que ceux-ci n’affectent pas la focalisation.

  V. Maintenance and soins pour votre fourneau solaire.

Quand vous ne l’utilisez pas, rangez le fourneau au sec.

Un réflecteur sale affectera les temps de cuisson. Nettoyez le réflecteur avec un chiffon sec ou de l’alcool si nécessaire. Pour le préserver l’hiver, enlevez le grill et son support et tournez le réflecteur vers le sol.

 VI. Trucs de cuisson.

Les récipients noirs fonctionnent un peu mieux que les récipients argentés. La marmite absorbe autant de lumière que possible, tandis que l’argenté tend à réfléchir la lumière. Le sombre ou le noir absorbe plus de lumière que les surfaces brillantes.

 

Les récipients munis de couvercles adaptés gardent la chaleur et aide au processus de cuisson. En plaçant le four dans une zone abritée, on empêche le vent de refroidir l’extérieur de la marmite.